Services Techniques

Police Maritime

La police maritime est dirigĂ©e par un chef de service mais deux chefs d’unitĂ© contrĂ´lent tous les titres Ă©mis par la DGAMP et les autres services. Elle est subdivisĂ©e en 2 unitĂ©s. 
- UnitĂ© de contrĂ´le Fulvio lagunaire : charger de contrĂ´ler tout ce qui est lagunaire (pinasse, drague).
- UnitĂ© de contrĂ´le portuaire  contrĂ´le les embarcations dĂ©pĂŞche au niveau du port  bateau en matière de pĂŞche.

NĂ©e grâce Ă  un arrĂŞtĂ© qui date de 2006, elle comprend un Chef de service, 7 ContrĂ´leurs et 85 Agents. 
Elle a pour objectifs de : 
- ĂŠtre efficace dans le contrĂ´le de la documentation
- Avoir les moyens de mieux réaliser leur mission
- Essayer de mettre au travail leur agent.

Elle intervient sur le bord lagunaire, lors des embarcations, Abidjan nord et Abidjan sud.

Centre SAR

Centre SAR (Search and rescue) est un centre d’organisation des opĂ©rations de localisation et de secours aux personnes en situation de dĂ©tresse. Le sar provient de la convention de Hambourg de 1979 sur la recherche et le sauvetage maritime sous l’égide de l’OMI. Le centre SAR ivoirien situĂ© Ă  Marcory Anoumanbo compte 20 agents dont 5 officiers, 2 contrĂ´leurs et 13 sous-officiers. Le principe du SAR est de porter secours Ă  toutes personne Ă©tant en danger quel que soit la cĂ´te sur laquelle elle se trouve. La confĂ©rence de florence du 20 octobre 2000 en Italie a permis la mise en place de 5 centres principaux de coordination en Afrique. La cĂ´te d’ivoire appartient au centre de Monrovia qui compte 5 pays dont la cĂ´te d’ivoire, le Liberia, le Ghana, la sierra Leone et la GuinĂ©e. Le SAR travail en collaboration avec la marine nationale et aussi avec les autres centres sar de sa zone.